Bienvenue sur mon blog

Une raiepublique sans fond

Je me souviens qu’une dizaine de jours seulement après l’élection de Sarkozy, en 2007, j’avais effectué un constat qui m’avait grandement étonné : il réussissait l’exploit de me faire regretter Chirac ! Inouï. Je ne pensais pas que ça aurait pû être possible…

Sarkozy aura abaissé l’autorité et la respectabilité de l’Etat français comme personne d’autre avant lui…

Vous me direz, « vous pensez ça parce que vous avez lu ça » : Sarkozy et Woerth auraient reçu des enveloppes des Bettencourt.

Eh bien non, même pas !

Ce qui me fait penser que le régime atteint un degré d’imbécilité jamais atteint en quatre mille ans d’histoire européenne, c’est cette annonce-là : « Discret tournage à Paris du prochain Woody Allen avec Carla Bruni« .

Je crois que l’image ci-dessous minore la réalité mentale et morale du gnome de l’Elysée pour lequel 19 millions d’électeurs ont voté au 2e tour des élections présidentielles de 2007.  

Indécence et impudence bourgeoises à des fins électorales

En complément, voir : Affaire Polanski-Mitterrand : la « carlasisation » de la République

7 juillet, 2010 à 16:17 | Commentaires fermés | Permalien


Signature de Sarkozy… trois petits points

Sarko est réputé avoir l’habitude de modifier sa signature lorsqu’il s’adresse à un franc-maçon, et y ajouter trois petits points, un des symboles vénérés par les francs-maçons.

Durant la campagne présidentielle de 2007, le journaliste Emmanuel Ratier avait évoqué cette réputation. Par la suite, une affaire avait « défrayé la chronique » : Nico avait adressé un courrier fin 2008 au bâtonnier de la cour d’Appel de Paris dans lequel figuraient les fameux trois petits points.

Sarko pratiquerait cette astuce depuis ses débuts de politicien, lorsqu’il avait 20-25 ans : elle permet de faire croire à son correspondant qu’on est soi-même franc-maçon, et ainsi de favoriser la création d’une sympathie… Le procédé est grossier… mais il ne coûte rien… et il peut rapporter gros…

Récemment, j’ai eu en main un récent n° de la revue Défense nationale (voir scanne de la couverture ci-dessous). Ce n° est préfacé par notre Nico. La préface est adressée au directeur et aux abonnés de la revue (la revue n’est pas – ou très peu – vendue en kiosque). Ce n’est évidemment pas Sarko qui a écrit le texte mais un de ses nombreux Nègres. Sarko a juste signé le texte.

Je n’ai pas lu le texte (ni même la revue d’ailleurs). En revanche, mon regard a tout de suite été attiré par la signature de notre Nico… Trois petits points…

Cette pratique de Sarko incite à présumer l’identité franc-maçonne du directeur de la revue, le général Bernard Norlain, d’une majorité de membres du comité de lecture, et certainement d’un nombre important d’abonnés…

Tout cela est illustré ci-dessous :

Scanne de la page où se trouve la signature de Sarko :

image122.jpg

Couverture de la revue :

image22.jpg

Gros plan sur la signature :

image32.jpg

(vous pouvez cliquer sur les images pour les agrandir)

24 juin, 2010 à 14:29 | Commentaires fermés | Permalien


Afrique du Sud-France : Ségolène Royal demande pardon

Niort (Poitou) (AFP) – mercredi 23 juin 2010 – Ségolène Royal, candidate du Parti socialiste à l’élection présidentielle en 2007, a demandé pardon au nom de la France à l’ensemble des gens qui ont été « heurtés, blessés, déçus » par l’équipe de France de Football, éliminée hier du Mondial de la Fifa 2010 après une semaine rocambolesque qui laisse l’équipe sous le coup de dures critiques.

« Au nom de la France, je demande pardon aux Africains dont nous avons un peu gâché la belle fête, je demande pardon aux fans du monde entier qui ont eu à suivre ce spectacle lamentable et indigne, et je demande pardon aux supporters Français qui n’ont pas eu la Coupe du monde qu’ils méritaient amplement si l’on considère l’enthousiasme citoyen dont ils ont su faire preuve dans la diversité rassemblée par le sport. »

S’exprimant depuis le nouveau Stade René Monory de Niort, Madame Royal a ajouté, alors que ses partisans scandaient « Domenech démission, Ségolène entraîneuse » : « la fête a été gâchée, et ça c’est vraiment très dommage ; mais elle a été gâchée par nous, et ça c’est une honte qui nous monte au front et dont je n’ai pas peur de dire qu’il faudra en tirer toutes les conséquences politiques, tant au Parti socialiste qu’au plus hauts sommets de l’État. »

L’Association Désirs d’Avenir, qui regroupe les partisans de Mme Royal, s’est dite prête dans un communiqué publié sur son site internet à fournir autant de militants qu’il faudra pour trouver parmi eux de bons joueurs afin de reconstituer l’équipe de France.

Ségolène Royal

Source de l’illustration : les Moutons rebelles.

23 juin, 2010 à 16:59 | Commentaires fermés | Permalien


Classement mondial de la liberté de la presse : la France en 43e position !

Reporters sans frontières a publié en octobre 2009 son classement mondial de la liberté de la presse. 175 pays ont ainsi été passés en revue, avec des résultats fort instructifs.

Dans le palmarès des vingt premiers, nous trouvons bon nombre de pays européens aux identités nationales fortes et structurées, des pays indépendants où dominent un esprit civique et un respect de la tradition : le Danemark (1er du classement : tout le monde se souvient du courage et de la solidarité dont ont fait preuve les Danois face aux menaces des islamistes dans l’affaire des « caricatures de Mahomet »), la Finlande (2e), l’Irlande (3e : longtemps réfractaire à son asservissement dans l’Union européenne), la Norvège (4e : elle ne fait pas partie de l’Union européenne), la Suède (5e), la Suisse (8e : où l’Union démocratique du centre de Christophe Blocher réunit plus de 30 % des voix sans subir de diabolisation par le système médiatique), l’Islande (9e), etc.

Puis suivent l’Australie (16e), le Japon (17e), et les Etats-Unis d’Amérique qui remontent – effet de la fin de l’ère-Bush oblige… – de la 40e à la 20e place.

Vous ne serez sans doute pas étonnés d’apprendre que la France se situe glorieusement à la 43e place, juste entre le Surinam (42e) et le Cap-Vert (44e), et loin derrière le Ghana et le Mali.

La France poursuit ainsi sa descente aux enfers, où elle s’enfonce année après année. Une reculade qui n’a pas été freinée par l’arrivée du Grand Conducator que le monde nous envie : Nicolas Sarkozy.

Autre dégringolade remarquée : celle d’Israël qui perd carrément 47 places d’un coup, se retrouvant au  93e rang, loin derrière le Koweit (60e) et les Emirats-Arabes-Unis (86e), mais, ouf !… quand même devant son ennemi juré, l’Iran, sans surprise à la 172e place.

Dans cette liste établie entre le 1er septembre 2008 et le 1er septembre 2009, les critères sont basés sur un questionnaire recensant des atteintes directes contre les journalistes (assassinats, emprisonnements, agressions, menaces…) ou les médias (censures, saisies, perquisitions, pressions…).

Deux principales sources peuvent être citées à cet ensemble de données :
-
http://humanrights-geneva.info/Classement-mondial-de-la-liberte,6782
- http://www.rsf.org/fr-classement1001-2009.html

L’information a notamment été relayée par Anne Kling sur son journal informatique, le mercredi 21 octobre 2009.

En guise de complément, les commentaires de l’actualité par Nicolas Domenach et Eric Zemmour sur I-Télé, samedi 24 octobre, soulignent l’importance de la liberté d’expression et d’information des Français par Internet.

Enfin, il est révélateur de savoir que cet article a été publié sur LePost.fr le 26 octobre 2009 et que LePost.fr l’a finalement censuré en mars 2010.

La France est bien en 43e position de la liberté de la presse.

Propagande, pensée unique, médias français

22 avril, 2010 à 12:22 | Commentaires fermés | Permalien


L’affaire Carla Sarkozy : une France Potemkine

La rumeur a fait le tour de l’Europe mais, en France, elle a été systématiquement censurée par les médias. Les Français étaient pourtant les principaux intéressés.

Dans toute l’Europe, il s’est donc dit, il y a une dizaine de jours, vers le 10 mars 2010, qu’un coup de canif aurait entamé le contrat de mariage du couple Sarkozy, à savoir que Carla Bruni, la « première dame de France » (comme l’appellent les journaleux), vivrait maritalement avec le chanteur Benjamin Biolay

La nouvelle a connu un certain succès sur Internet. Elle avait en effet été initiée par des journalistes français sur le réseau social informatique Twitter.

La presse européenne, quant à elle, a largement informé les Européens. Elle a considéré le potin comme suffisamment plausible et pittoresque pour un Nicolas Sarkozy qui, depuis son entrée en fonction, met en scène sa vie privée. Souvenez-vous de Carla et Nicolas à Disneyland, de Carla et Nicolas au cap Nègre ou encore de Carla et Nicolas en Egypte. C’est ainsi que toute l’Europe, exceptée la France, a pu apprendre qu’il existait de fortes présomptions pour croire que le couple Bruni / Sarkozy est en réalité un couple destiné à occuper de l’espace médiatique, à faire rêver les électeurs français et, au final, à permettre d’obtenir une majorité électorale et à se faire réélire en 2012…

En France, la censure a été systématique. Les médias français ont prétexté qu’ils ne pouvaient répercuter cette information persistante qui courait les rédactions parisiennes, comme si la presse française ne pouvait se risquer au crime de lèse-république, comme si les médias avaient peur ou étaient achetés, comme si les médias étaient tenus en laisse. L’ancien rédacteur en chef de Paris Match, Alain Genestar, connaît le prix de la liberté. Il avait osé publier en Une de son hebdomadaire la photo de Cécilia Sarkozy et de son amant Richard Attias. Il sera fermement « démissionné » par Arnaud Lagardère, propriétaire du titre et accessoirement ami personnel du président de la république.

La presse française a toutefois contourné, suggéré et usé de subterfuges hypocrites pour dévoiler l’information sans la révéler. Par exemple, les journaux ont fait le choix de décrypter le fonctionnement des réseaux sociaux informatiques à l’origine de la fuite, si prompts à révéler, répercuter et contaminer, mais toujours rien sur l’affaire qui démange. En France, il apparaît que les réseaux sociaux servent aujourd’hui à la fois d’alibi et d’exutoire à tout ce qui est censuré par les médias du système.

Chose étonnante, dimanche 14 mars 2010, la presse française qui n’avait rien dit de la rumeur, se plaisait en revanche à préciser que le couple présidentiel était allé voter « main dans la main » pour les élections régionales. L’information décalée ne s’adressait qu’à ceux qui savaient. Les médias français conditionnent le public et censurent toutes les informations susceptibles de déranger le système

Carla Bruni suce

(cliquez sur l’image pour l’agrandir)

24 mars, 2010 à 18:21 | Commentaires fermés | Permalien


Les dessins de Konk

Quelques exemples :

Image de prévisualisation YouTube 

Il est possible d’en voir d’autres à http://dessins.de.konk.free.fr/

18 février, 2010 à 15:59 | Commentaires fermés | Permalien


Communisme et islam

communisme-islam

10 février, 2010 à 18:09 | Commentaires fermés | Permalien


Le nouveau maillot de l’équipe algérienne de football

En avant-première…

Maillot officiel de l'équipe de football de l'Algérie, coupe du monde 2010

Un grand merci à la France pour le nouveau sponsor…

Post-scriptum : J’apprends, aujourd’hui, mardi 18 mai 2010, que l’équipe algérienne de foutebaule compte 19 joueurs titulaires d’une carte d’identité française…
Source : Le Salon beige. La réalité dépasse toujours la fiction…

31 janvier, 2010 à 10:41 | Commentaires fermés | Permalien


Une grande et belle initiative

BELGRADE (A.F.P. / 28 janvier 2010, 15h06) – Le nouveau patriarche de l’Eglise orthodoxe serbe, Irinej, a tendu la main jeudi 28 janvier 2010 vers le Vatican, proposant une grande rencontre inter-chrétienne en 2013 en Serbie.

S’exprimant lors de sa première conférence de presse depuis son élection vendredi 22 janvier 2010, le patriarche Irinej a proposé que cette rencontre se tienne à Nis, dans le sud de la Serbie, à l’occasion du 1700e anniversaire de l’édit de Milan (signé en 313), aux termes duquel l’empereur Constantin reconnut officiellement la religion chrétienne dans l’empire romain.

Un tel anniversaire à Nis, la ville natale de l’empereur Constantin, « sera peut-être l’occasion pour nos Eglises d’établir un premier contact et, avec un peu de chance, de poursuivre ces contacts et de prendre une nouvelle voie », a déclaré le patriarche.

« Cette nouvelle voie serait chrétienne et sincère avec le souhait de constituer une seule Eglise du Christ », a-t-il ajouté.

Quelques jours avant son élection, Irinej, qui n’était encore à ce moment que l’évêque de Nis, s’était prononcé déjà en faveur de la visite du pape Benoît XVI en Serbie en 2013. Mgr Irinej, avant son élection, avait également tenu des propos très favorables au dialogue entre chrétiens.

S’adresser aux journalistes par le biais d’une conférence de presse, de la part d’un patriarche de l’Eglise orthodoxe serbe, est tout-à-fait inhabituel.

« Nous devrions réfléchir à cette époque lorsque nous étions une seule Eglise mais aussi à l’époque où des différences sont apparues et aux conséquences qu’elles ont eues », a-t-il poursuivi.

Le schisme entre Rome et Byzance, qui a donné naissance à l’orthodoxie chrétienne, s’est produit en 1054.

Source de l’information : Romandie news.

Une Europe réunie, de l'Atlantique à l'Oural

30 janvier, 2010 à 10:23 | Commentaires fermés | Permalien


Étonnant enregistrement d’Alain Richard…

Trois minuscules extraits :

- « le monde intellectuel français s’est très fortement distancié de l’idée nationale »

- « je crois qu’on a le devoir de remettre à la mode, si j’ose dire, sur le plan intellectuel, - y a, y aura des mouvements qui poussent à cela -, de remettre du prestige à l’idée de succès national »

- « les Allemands ont une capacité de négation de leur propre nationalité assez sidérante »

Ce sont des déclarations effectuées lors d’un déjeuner avec des officiers de réserve républicains.

Image de prévisualisation YouTube

Difficilement audible : haussez le son de vos enceintes et tendez l’oreille…

13 décembre, 2009 à 17:45 | Commentaires fermés | Permalien


12345