Bienvenue sur mon blog
  • Accueil
  • > Non classé
  • > Indigènes : le devoir de mémoire : 2000 femmes et 800 hommes violés

Indigènes : le devoir de mémoire : 2000 femmes et 800 hommes violés

Indigènes le devoir de mémoireQuelle indignation ! Quelle émotion ! Je viens en effet de prendre conscience que les médias français ont oublié les crimes commis par les indigènes : deux mille femmes violées (de huit à 85 ans), 800 hommes - qui tentaient de défendre leur fille, leur épouse ou leur mère - sodomisés et assassinés. Le phénomène a eu une telle importance qu’il est entré dans le language courant en Italie. Le mot « marochinate » sert depuis à désigner le viol collectif.

En 1960, un cinéaste mondialement connu, Vittorio de Sica, réalise un film sur le sujet. Son titre : La Ciociara. Les images sont bouleversantes :



Ce film a connu dans les années 1960 un grand succès. Parmi les actrices, chacun a reconnu Sophia Loren.

Pour son rôle dans ce film, elle recevra au Festival de Cannes, en 1961, le prix de la meilleure actrice, et l’année suivante à Hollywood, elle reçoit un Oscar !

J’ai donc décidé de lancer un appel aux internautes à travers cet article pour que chacun se mobilise contre cette injustice : la République des droits de l’homme doit indemniser ces victimes.

On s’en fout des mots. Ce que l’ont veut, aujourd’hui, maintenant, ce sont des actes.  

Pensons un seul instant à ce que ces femmes et ces hommes innocents ont pu endurer : la barbarie. Et dire que l’on a appris récemment qu’une adolescente française a peut-être été violée par le beau-frère de Rachida Dati !… Terrible actualité.

6 août, 2009 à 14:38


Commentaires desactivés.